L’Usine Nouvelle: « Berlin prévoirait de racheter 3 % d’EADS directement à la France »

L’initiative de l’Allemagne s’inscrit dans une démarche de parfaite égalité de ses parts et de celles de la France dans le capital d’EADS.

La part des deux Etats allemand et français dans le groupe aéronautique et de défense européen EADSpourrait être égale car Berlin entend racheter directement à Paris 3 % de sa propre part, écrit le 23 novembre le quotidien allemand Handelsblatt en citant des sources gouvernementales allemandes.

Une telle opération signifie que Berlin rachèterait moins d’actions que prévu à Daimler, contraignant ce dernier à les vendre sur le marché, ajoute le journal.

Plusieurs sources ont déclaré cette semaine au quotidien allemand Handelsblatt et à Reuters que la France et l’Allemagne discutaient d’une réorganisation de la gouvernance au sein d’EADS qui conduirait chacun des deux pays à détenir 12 % de la maison-mère d’Airbus et à rompre le pacte d’actionnaires actuel.

Lire la suite de cet article ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *