Le Monde: « En 2011, la Chine a plus investi en Europe que l’inverse »

Pour la première fois l’an dernier, le montant des investissements chinois enEurope a dépassé avec 11 milliards d’euros celui réalisé par des entrepriseseuropéennes en Chine, de seulement 7 milliards d’euros, selon une étude publiée lundi 19 novembre par le cabinet de consultants PwC.

En nombre de contrats, « la tendance s’est inversée pour la première fois au premier semestre 2012 : les entreprises chinoises ont réalisé 32 investissements en Europe, contre 26 transactions réalisées en Chine par des entreprises européennes », indique PwC dans un communiqué. Selon cette étude, la France est devenue en 2011 le premier investisseur européen en Chine, et le troisième pays destinataire des investisseurs chinois, derrière l’Allemagne et le Royaume-Uni.

 « DES SOCIÉTÉS EUROPÉENNES FORTEMENT ENDETTÉES »

Les Chinois « considèrent que les incertitudes persistantes de la zone euro augmentent leurs chances de tirer parti de transactions avec des sociétés européennes fortement endettées, auparavant inaccessibles », a expliqué Hélène Rives, responsable du China Business Group chez PwC.

Côté chinois, le fonds souverain CIC, créé en 2007, a reçu plus de 400 milliards de dollars sur les colossales réserves de change de la deuxième économie mondiale, qui s’élèvent à plus de 3 200 milliards de dollars, pour investir à l’étranger. Le CIC a notamment acquis cette année 7 % de l’opérateur de satellites de communication Eutelsat pour 385,2 millions d’euros, et pris une participation de 8,68 % dans la compagnie des eaux britannique Thames Water. Fin 2011, le groupe étatique China Three Gorges avait acheté 21,35 % de l’électricien Energias de Portugal (EDP) pour 2,7 milliards d’euros.

Lire la suite de cet article ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *