DSP2 vs RGPD : quel consentement avant l’exécution d’un service de paiement ?

Lire l’article

Les obligations des entreprises en matière de protection des lanceurs d’alerte

Lire l’article

La constitution ou l’alimentation de fichiers d’infractions

Lire l’article

Suivez-nous !

Qui sommes-nous ?


Avocat de formation et diplômé d’un MBA de stratégie et d’Intelligence économique à l’Ecole de Guerre Economique, Alexandre Mandil est originaire d’Antibes et réside à Paris.

En charge des problématiques numériques et d’innovation au sein de la Direction juridique du Groupement des Cartes bancaires, Alexandre Mandil intervient principalement sur les thématiques liées à la protection des données personnelles (RGPD), à la monétique et au bancaire (DSP2), au commerce électronique et à internet, ainsi qu’en matière de conformité anti-blanchiment, anti-fraude et anti-corruption.

Alexandre Mandil a précédemment travaillé au sein de l’équipe « Technologies, médias et télécommunications » d’un important cabinet d’avocats d’affaires international ainsi qu’au sein de la Direction juridique d’un important groupe français pétroliers et gaziers. Il a également exercé pendant 4 ans les fonctions de consultant en intelligence économique au sein d’un cabinet de conseil leader européen de l’Intelligence stratégique et pendant un an celles de collaborateur parlementaire auprès d’un député spécialiste des problématiques de patriotisme économique et de politiques industrielles.

Alexandre Mandil s’intéresse au droit des nouvelles technologies (robots, intelligence artificielle, blockchain…) et au droit comme instrument géostratégique (guerre des normes, embargos, extraterritorialité…). Plus généralement, il est passionné par les questions de patriotisme et de souveraineté, de stratégie et d’influence, d’accroissement de puissance et de conquête de marchés, ainsi que par l’Histoire, la géopolitique et l’astronomie.

Contactez-nous !